L’image a circule i  propos des reseaux sociaux : Ursula von der Leyen, presidente une commission europeenne, remettant tres chaleureusement 1 leadership award de l’Atlantic Council au patron de Pfizer, sans le moindre geste barriere, malgre le rebond epidemique en file sur le continent…

L’image a circule i  propos des reseaux sociaux : Ursula von der Leyen, presidente une commission europeenne, remettant tres chaleureusement 1 leadership award de l’Atlantic Council au patron de Pfizer, sans le moindre geste barriere, malgre le rebond epidemique en file sur le continent…

ils font tellement de choses vous deplaisant dans une telle ceremonie qu’il reste presque difficile de connaitre via ou commencer.

L’oligarchie en roue libre

Mais De quelle fai§on des gens un brin intelligentes peuvent-elles commettre un tel impair en public, pour ne point penser plus ? Rien ne va dans cette remise de tarifs. D’abord, il va i?tre totalement effarant qu’alors qu’une cinquieme epidemique gonfle en Europe, ainsi, particulierement au pays d’origine d’Ursula von der Leyen et dans celui ou elle travaille, de perdre a ce point outre les gestes barrieres, en remettant des tarifs sans masque, sans distanciation, ainsi, avec de telles embrassades. Tout ceci donne a nouveau l’image d’une oligarchie qui s’exonere des regles pourtant parfois tres dures et tres strictes qu’elle impose aux citoyens. Comme d’autres, Ursula von der Leyen, ainsi, l’UE qu’elle represente, devraient perdre tout droit a parler des gestes barrieres aux peuples europeens apres une telle ceremonie publique. (more…)

Continue ReadingL’image a circule i  propos des reseaux sociaux : Ursula von der Leyen, presidente une commission europeenne, remettant tres chaleureusement 1 leadership award de l’Atlantic Council au patron de Pfizer, sans le moindre geste barriere, malgre le rebond epidemique en file sur le continent…