Difficile de ne pas avoir entendu amener Diana Krall ! Sachant l’engouement du public, les maisons de disques cherchent la perle rare.

Difficile de ne pas avoir entendu amener Diana Krall ! Sachant l’engouement du public, les maisons de disques cherchent la perle rare.

Mensuellement ou limite, une nouvelle vocaliste fera le apparition. Mais a quelles voix se vouer ? Qui ecouter ? Mes plus talentueuses sont la Coreenne Youn Sun Nah et l’Americaine Patricia Barber. Les Francaises ne sont pas en reste : une bete de scene comme Mina Agossi pourrait ravir les contempteurs d’un jazz aseptise et formate. Panorama des meilleures voix pour ces emois.

Youn Sun Nah Un ton au-dessus On imagine souvent que le jazz ne est en mesure de venir que des Etats-Unis, ou d’Europe, ainsi,, bien, en ce cas, plutot de France. Tant pis pour des remarques recues : la plus grande chanteuse de jazz du moment reste coreenne. Elle s’appelle Youn Sun Nah. Ceux datingmentor.org/fr/equestrian-singles-review/ qui ont eu la chance en voir sur scene connaissent l’ivresse des sommets.

Avec son merveilleux groupe _ ou l’on retrouve notamment le contrebassiste et compositeur de naissance israelienne, Yoni Zelnik _, elle evolue aux confluents des genres.

Certaines atmospheres font penser a l’univers de Bjork. Neanmoins, la comparaison ne saurait aller au-dela (avec courtoisie Afin de la chanteuse islandaise). Loin des voix d’alto, legerement voilees, speciales « after hours », Youn Sun Nah reste une mezzo au timbre pertinent.

La purete n’empeche ni l’intimite ni l’audace. Personne d’autre ne te prend autant de risques, comme, par exemple, celui de reveler des nuances infimes dont les melomanes ignoraient l’existence. On tremble devant tant de fragilite. Pourtant, si elle emeut en « ianissimi » les plus subtils, ou l’auditoire retient le souffle, elle impressionne aussi par des « forte » nos plus eclatants. Qu’elle chante en anglais, en coreen ou en hebreu, Youn Sun Nah nous offre l’inoui. Evidemment, une telle merveille se merite. (more…)

Continue ReadingDifficile de ne pas avoir entendu amener Diana Krall ! Sachant l’engouement du public, les maisons de disques cherchent la perle rare.